Les huiles essentielles 2020

 

Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution.

Les huiles essentielles sont des merveilles de la nature, il faut cependant savoir les utiliser.

Certaines peuvent s’appliquer pures, mais d’autres sont irritantes et peuvent brûler votre peau.

Tout d’abord, il est prudent de bien se documenter.

Pourquoi utiliser les huiles essentielles ?

C’est un excellent moyen pour apaiser le corps et l’esprit.

J’intègre régulièrement les huiles essentielles dans mes massages (uniquement avec l’accord de mes clients bien entendu).

Cependant, je les mélange toujours dans une huile végétale qui est l’huile de pépins de raisin.

Les huiles essentielles que j’utilise et que je préfère en massage sont les suivantes

Petit Grain (orange amer) – Gaulthérie – Eucalyptus citronné – Ravintsara .

Elles se mélangent parfaitement entre elles et dégagent une odeur des plus agréable.

Enfin, je peux varier avec :

Ylang Ylang ou Lavande vraie.

Dans cet article, je vous fait un bref résumé : 

  • des propriétés  de mes huiles essentielles préférées
  • des précautions à prendre
  • lesquelles choisir
  • ma consommation personnelle
  • les supports pour une utilisation parfaite

Propriétés de mes huiles essentielles préférées

Petit Grain – pour aller de l’avant

Calmante, apaisante et relaxante.

Favorise le sommeil.

Déstressante, antispasmodique, antidépressive.

De plus, elle raffermit la peau et est un bon anticellulite.

On peut donc dire de cette huile essentielle qu’elle est autant bonne pour le physique que pour le psychique.

Gaulthérie – anti-inflammatoire

Apaise les douleurs, antispasmodique, anti-rhumatismale.

Permet une meilleure circulation.

Déstocke les graisses.

Fait baisser la pression artérielle.

Stimule et protège le foie.

Eucalyptus citronné – anti-inflammatoire

Apaise les douleurs, antispasmodique, apaisante pour la peau en cas de démangeaisons, mycoses, etc….

Elle diminue les douleurs articulaires et musculaire.

La Gaulthérie et l’eucalyptus sont complémentaires.

Ravintsara – antivirale

Rétablit l’équilibre nerveux et lutte contre la dépression.

Anti-infectieuse, stimule les défenses immunitaires.

Elle est énergisante.

Favorise le drainage lymphatique.

Décontracte les muscles.

Mais encore :

Lavande

Cette huile essentielle est probablement la meilleure, surtout pour les enfants.

Attention à ne pas confondre, il y a 2 sortes de lavande :

Lavande Aspic et Lavande Officinale (Lavande vraie)

L’aspic est plutôt utilisée pour les brûlures et les piqûres d’animaux.

L’officinale (lavande vraie) est utilisée pour :

Les troubles nerveux (insomnie, nervosité, migraine, vertige, etc…).

Les affections de la peau.

Les douleurs musculaires.

Astuces :

Pour les enfants quelques gouttes de lavande sur un coton avant de dormir, c’est top.

J’en mets également 1-2 gouttes derrière les oreilles en cas d’épidémie de poux.

Ylang-Ylang

Cette huile essentielle a presque les mêmes propriétés que le Petit Grain.

Vous voulez utiliser des huiles essentielles, mais vous ne savez pas comment, voici mes conseils :

Précautions à prendre

Tout d’abord, ne les utilisez pas pures sans être informés (renseignez-vous auprès d’un naturopathe).

De plus ne les mélangez pas avec de l’eau, utilisez les toujours avec une huile végétale (Bio de préférence) ou un cosmétique.

Ne les utilisez pas si vous êtes enceinte (demandez l’avis de votre médecin, même après les 3 premiers mois de grossesse).

De plus, ne les utilisez surtout pas si vous allaitez.

Ne les utilisez pas sur les enfants de moins de 6 ans et encore, prenez les précautions qu’il faut selon les huiles essentielles.

Faites attention en cas de problèmes circulatoires ou cardiaques, d‘épilepsie, de diabète ou si vous êtes sous traitement médical.

Attention aux allergies (tester systématiquement sur le pli du coude préalablement et attendre 24 heures).

Certaines sont photosensibles, n’allez donc pas prendre un bain de soleil juste après une application (bergamote, citron, orange, pamplemousse…)

Attention également en cas de prise de médicaments (demandez toujours l’avis de votre médecin).

Eviter tout contact avec les yeux et les orifices du corps. En cas de projection, rincez immédiatement avec de l’huile végétale (olive, colza…).

Surtout demandez l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste en cas d’incertitude.

Ici une vidéo que je trouve très intéressante.

 

Quelles huiles essentielles choisir

Préférez le BIO, de plus il faut qu’elles soient pures à 100 %.

Investir dans de bonnes huiles essentielles est primordial.

De plus, elles se conservent longtemps et vous en utilisez que quelques gouttes.

Comment s’informer

Tout d’abord, pour savoir comment bien utiliser toutes les huiles essentielles, il y a de très bons livres.

Par conséquent, je vous conseil :  “Ma bible des huiles essentielles” de Danièle Festy (voir en fin d’article).

Ce livre contient tout ce que l’on doit savoir.

Vous allez y trouver tous les renseignements détaillés sur les huiles essentielles les plus efficaces, mais aussi les hydrolats.

Comment les utiliser pour traiter les maux quotidiens (voies internes, cutanées, en diffusion, etc…).

Quels supports utiliser, quels dosages, mais aussi toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

C’est le livre à avoir dans sa bibliothèque !

Huiles essentielles pour ma consommation personnelle

Lavande aspic : lors de piqûres d’insectes (1-2 gouttes directement dessus).

Lavande vraie : pour se calmer (2-3 gouttes sur le plexus, mais surtout aussi lors de brûlures légères directement dessus).

Ravintsara : lors d’épidémie de grippe (2-3 gouttes sur l’intérieur des avants-bras).

Gaulthérie et eucalyptus citronné : lors de tensions musculaires en massage (2-3 gouttes mélangées à de huile végétale).

Petit-Grain : lorsque je me sens stressée (2-3 gouttes sur l’intérieur des avants-bras).

Menthe poivrée : pour la digestion (1 goutte sur la main que je lape) et sur les tempes en massage lors de maux de tête.

Immortelle : lors de coupures ou d’hématomes (1-2 gouttes directement dessus).

Tee-Tree : sur les boutons, furoncles (1-2 gouttes directement dessus).

Pour ma part, je les utilise pures, mais avec grande prudence !!!

Attention aux allergies !!!!

Attention aux yeux, bien se laver les mains après toutes manipulations d’huiles essentielles !!!

Les huiles végétales comme support

Vous pouvez utiliser les huiles que vous voulez, cependant certaines sont plus agréables à utiliser que d’autres (texture, odeur….).

L’huile d’amande douce, ainsi que l’huile de macadamia sont parfaites. De plus, elles sont onctueuses et ultra douces.

Pour ma part, j’utilise l’huile de pépins de raisin, elle pénètre rapidement, ne laisse pas de film gras sur la peau.

C’est une des meilleures huiles végétales anti-âge et elle est riche en Polyphénols.

Bien entendu, renseignez vous sur leurs propriétés, à chacun son huile végétale.

Préférez de petits flaconnages parce qu’il est difficile de les conserver.

Attention aux allergies!!

Conservez vos huiles végétales au frigo, à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière.

En plus, vous pouvez également intégrer des huiles essentielles dans des masques à l’argile – voir mon article.

Vous cherchez de bonnes huiles essentielles, végétales, diffuseurs (Suisse) :  cliquez ici.

Pour la France : cliquez ici.

Connaissez vous la gemmothérapie ? C’est une bonne alternative aux huiles essentielles. Voir mon article.

J’espère donc que mon article vous aura inspiré.

image institut - pixabay

Je vous souhaite une bonne santé.

Voici la méthode complète pour progresser dans l’usage des huiles essentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code