Transpiration (Hyperhidrose) – solutions pour en finir 2019

Transpiration excessive – Hyperhidrose.

La transpiration, c’est bien et même vital : elle permet au corps de se maintenir à bonne température.

Mais trop transpirer n’est pas agréable du tout, pour soi comme pour les autres.

12 % de la population souffre de transpiration excessive (Hyperhidrose).

Non, vous n’êtes pas seul !!!

 

Cependant, il est nécessaire de trouver des solutions pour vous rendre la vie plus agréable.

Dans un premier temps, je vais vous parler de l’hyperhidrose.

  • Sa définition.
  • Les effets physiologiques.
  • Les effets psychologiques.

Ensuite, je vous proposerais des solutions pour vous rendre la vie plus agréable et retrouver confiance en vous.

hyperhidrose - auteur Minghong
Hyperhidrose – auteur Minghong

Définition

L’hyperhidrose est une pathologie définie par une production excessive de sueur par les glandes sudorales eccrines.

Elle peut être généralisée ou locale : pieds, mains, aisselles….

Les effets physiologiques

La transpiration est un phénomène physiologique normal pour réguler la température de son corps.

Celle ci peut être primaire, c’est-à-dire non liée à un problème de santé ou secondaire dans le cas d’infection, d’hyperthyroïdie, de diabète, d’hypoglycémie ou encore la ménopause chez les femmes.

Les personnes atteintes d’hyperhidrose sont évidemment plus à risque de déshydratation.

De plus, la sudation rend la peau plus sensible à diverses affections, comme des boutons de chaleur, le pied d’athlète, l’onychomycose et les verrues.

Hyperhidrose- Pixabay
Hyperhidrose- Pixabay

 

Les effets psychologiques

Malheureusement, les effets de cette pathologie peuvent être très handicapants dans les relations sociales, les activités de la vie quotidienne et surtout professionnelles. Ce qui affecte une bonne qualité de vie.

Dans de nombreux cas, les personnes qui transpirent beaucoup éprouvent des phases stressantes de la vie ou souffrent de maladies graves comme la dépression ou l’épuisement professionnel.

Les bouffées de chaleur à la ménopause sont notoires, ce qui peut se produire spontanément.

Elle peut créer une sensation de gêne due aux odeurs, aux traces de sueur sur les vêtements.

On peut également sentir un certain malaise lorsque nous devons serrer des mains ou que celles-ci laissent des traces de transpiration sur les objets que l’on touche.

Les personnes atteintes se sentent mal dans leur peau.

C’est un cercle vicieux car l’angoisse provoquée par la sueur aggrave davantage sa production.

 

Solutions

Quelles sont le mesures à prendre pour surmonter l’hyperhidrose

Il n’existe aucun moyen de prévenir l’hyperhidrose.

Toutefois, il est important de prendre conscience des éléments qui causent les sueurs pour apprendre à les surmonter.

Voici quelques exemples:

  • Apprendre à se détendre. 
  • Les émotions sont un déclencheur des sueurs, les techniques de relaxation fournissent des outils précieux pour apprendre à prévenir ou réduire la transpiration.
  •  Il existe différentes techniques, comme le yoga, la méditation (voir  mon article).
  •  
  • Modifier son alimentation. 
  • Eviter au maximum  l’alcool, le tabac, thé, café et autres boissons contenant de la caféine, qui augmentent la température corporelle.
  • Abstenez-vous de manger des plats épicés (surtout le curry et le cumin).
  • De plus, l’ail, l’oignon, fenouil et le poireau donnent à la sueur une forte odeur.
  • Préférez les boissons à température ambiante (idéalement de l’eau).
  • Ne surchargez pas votre foie, limitez la consommation de produits industriels, raffinés, de viandes, charcuteries, sucres et produits laitiers.

Choisissez donc des vêtements amples qui laissent respirer la peau en privilégiant : coton, lin, laine.

Pour vous messieurs, les plus courageux, il est temps de vous épiler.

Pour calmer les situations de stress, pensez aux plantes

Chez Skilleos vous trouverez une formation en ligne en gestion du stress au prix de 49 euros.

David, psychologue et psychothérapeute vous guidera pas à pas pour vous aider à vaincre votre stress.


 

Avez-vous déjà essayé d’utiliser les huiles essentielles ?

L’huile essentielle de menthe.

Mélange :

10 gouttes d’huile essentielle de menthe.

Alcool à 90 degré (1 cuillère à café).

Appliquez 2 gouttes de ce mélange matin et soir dur les zones corporelles dont la sudation est trop importante.

Les hydrolats sont également de bonnes solutions si vous ne voulez pas utiliser des huiles essentielles pures.

Vous pouvez vous sprayer le corps avec de l’hydrolat de menthe.

L’huile essentielle de palmarosa.

1 goutte pure du bout du doigt, le matin, sur les aisselles épilées (pas de suite après une épilation), propres et sèches.

Bien étaler.

Utilisez une base lavante et ajouter les huiles essentielles de votre choix.

Commencer par mettre quelques gouttes de menthe.

Pourquoi la menthe ?

Simplement parce qu’elle est astringente (ressert les tissus) et lutte justement contre la transpiration excessive.

Attention pour l’utilisation des huiles essentielles, voir mon article et bien se documenter (contre-indications).

Un supplément de magnésium semblerait être une solution pour atténuer la transpiration, il calme le système nerveux.


J’espère que mon article vous aura aidé.

image institut - pixabay

Je vous souhaite une bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code